Confinement 2020: Les Histoires du jour

Pendant l’épidémie de Coronavirus (COVID-19) qui a tenu la population confinée pendant de trop longues semaines, le Cercle royal Art et Histoire de Gembloux a collaboré avec la télévision locale Canal Zoom.

Une « photo mystère » était proposée chaque matin sur les réseaux sociaux. Il fallait identifier l’événement au’elle illustrait. La réponse était donnée le soir pendant le journal télévisé local.

J’ai réalisé (avec les moyens du bord) une petite série de vidéos.

  • Le 6 avril 2020, il était demandé d’identifier le lieu et l’événement ci-dessous:

Mangeurs tarte

La réponse était, bien sûr, les concours de mangeurs de tarte au fromage des années 1950. 

Pour écouter la réponse, cliquez ici

  • Le 9 avril 2020, on demandait d’identifier ce chantier de 1876:

P'tit Mazy

La réponse était le chantier de construction de la ligne de chemin de fer 144 sur laquelle a circulé (et circule) encore le célèbre P’tit Mazy (ou, pour les gens de Mazy, le P’tit Gembloux). Pour écouter la réponse cliquez ici.

  • Le 16 avril 2020, c’est un personnage – un boxeur gembloutois (!) – qu’il s’agissait d’identifier.

Tazieff

La réponse était Haroun Tazieff, le célèbre volcanologue, qui a fait ses études à l’Institut agronomique de Gembloux dans les années 1930 et était aussi boxeur. Pour écouter la réponse, cliquez ici.

  • Le 21 avril 2020, c’est la photo d’un clocher en ruines qui était proposée. Il s’agissait de l’identifier et de trouver ce qui lui était arrivé.

Eglise des Isnes dynamitée 1914

C’est l’église du village des Isnes qui a été dynamitée par l’armée belge en août 1914 car elle aurait pu servir à l’armée allemande de poste d’observation pour régler des tirs d’artillerie sur le fort de Suarlée.

Pour écouter la réponse, cliquez ici.

Pour lire mon article plus complet publié dans l’ouvrage « Gembloux dans la tourmente de la Première guerre mondiale », cliquez ici.

  • Le 23 avril, une photo plus mystérieuse a été proposée:

Poudrière Corroy - Ruines (02)

Il s’agit des vestiges d’une industrie inhabituelle dans notre région, celle de la fabrication de la poudre à canons: la Poudrière de Corroy-le-Château.

Pour écouter la réponse cliquez ici.

A voir aussi dans l’onglet publication la page sur cette poudrière et une vidéo plus complète sur le sujet

  • Le 27 avril 2020, la photo d’une statue du Christ flagellé était proposée à la sagacité des téléspectateurs. Mais que lui était-il arrivé en 1653?

Vieux Bon Dieu Gembloux (01)

Et bien, le 8 mars 1653, cette statue aurait saigné lorsqu’on la déplacée. Des miracles lui furent attribués et un culte au Vieux Bon Dieu de Gembloux s’est installé jusque dans le Nord de la France et en Allemagne. De très nombreux pèlerins sont venus à Gembloux pour l’implorer.  

Pour écouter cette belle histoire, cliquez ici. 

Le 29 avril 2020, on proposait la photo d’une foule rassemblée sur la place Saint-Guibert de Gembloux et l’on demandait le pourquoi d’un tel rassemblement.

Déportations gembloux Novembre 1916 - Le haut de la Grand Rue (Col CRAHG)

Il s’agissait de la déportation de quelques 1.000 hommes du canton de Gembloux vers l’Allemagne en 1916.

Pour écouter et voir la réponse, cliquez ici

On peut trouver un article plus complet de Jean-Claude Dujardin sur cet événement  dans l’ouvrage « Gembloux dans la tourmente de la Première guerre mondiale », edité par le Cercle royal Art et Histoire de Gembloux. (info@crahg.be)

Le site d'un Gembloutois

%d blogueurs aiment cette page :