Les Jannée, des émigrants gembloutois au Wisconsin

Voici un article publié en 2012 dans le n° 72 du Bulletin du Cercle royal Art et Histoire de Gembloux

Les Jannée, des émigrants gembloutois au Wisconsin

Pierre AUBRY – 2012

Dans la chanson Gaudriole américaine, écrite vers 1880, que l’on lira par ailleurs dans ce numéro, Eugène Tourmenne fait référence à une famille Jannée que « veut rejoindre au Canada un certain bourrelier ».

Il doit certainement s’agir des frères Charles et Louis Eugène Jannée de Gembloux qui sont partis vers les Amériques en 1855.

Ils ne se sont pas installés au Canada – comme le dit la chanson – mais bien aux Etats-Unis et plus particulièrement dans l’état du Wisconsin, un état où de nombreux wallons de notre région ont émigré et ont fait souche au milieu du 19e  siècle

Grâce à des informations reçues récemment de M. John Mertens, descendant américain de Charles Jannée, on en sait un peu plus sur l’histoire des Jannée d’Amérique et sur la fin tragique de Charles.

Charles Joseph Ghislain Jannée est bien né à Gembloux le dimanche 2 mai 1830. Son frère Louis Gillain Eugène est né le 15 janvier 1836. Une sœur, Julienne, est née en 1838. Les parents sont Nicolas Jannée, un coutelier de Gembloux (1795-1876) et de Marie Thérèse Baudhuin.

Ils quittent Gembloux en 1855

Les deux frères Charles et Louis quittent donc Gembloux en 1855 et embarquent le 6 juillet sur le bateau Antartic. Ils débarquent à New York le 16 août après cinq semaines de traversée et prennent la direction d’Oshkosh, une localité du Wisconsin située entre le Lac Butte des Morts et le Lac Winnebago. Le nom de l’état provient du mot amérindien Chippewa Ouisconsin qui signifierait Lieu où il y a de l’herbe. Une tante, Marie Anne Jannée, née en 1800, les y rejoindra plus tard.

Louis s’installe à Green Bay, une autre localité située à une cinquantaine de kilomètres au nord d’Oshkosh. Il épouse une certaine Marie Anne Peters.

Charles Jannée est, quant à lui, médecin. Il demande la citoyenneté américaine à Green Bay en 1855, mais s’installe définitivement à Oshkosh où il rencontre sa femme. Deux ans après son arrivée dans le nouveau monde, c’est en effet là qu’il épouse une certaine Juliette Grignon vers 1857.

Juliette Grignon est née au Wisconsin. C’est une sang-mêlé. Sa mère, décédée en 1851, était la fille d’un chef indien de la tribu des Menominee. Son père – Robert Grignon – est un descendant de Charles de Langlaide, pionnier Français fondateur en 1830 du premier comptoir commercial de ce qui allait devenir plus tard la ville d’Oshkosh. Robert Grignon est lui aussi un personnage important de l’histoire de l’état du Wisconsin. Il s’illustra notamment lors de la «guerre» contre les indiens. Officier « américain », il menait des troupes composées d’indiens et de sangs-mêles contre les autres tribus indiennes. Il paya beaucoup de sa personne, puisqu’on raconte qu’il a eu beaucoup de femmes et d’enfants…

En 1860, Charles Jannée possède une ferme dans la région d’Oshkosh. Il était bien connu et estimé dans la région de Green Bay. Il aura trois filles et deux garçons.

Un décès tragique

Il décède tragiquement le samedi 5 juin 1880. Son descendant direct – M. John Mertens – m’a fait parvenir depuis les Etats-Unis une transcription de sa nécrologie parue à l’époque dans un journal local. En voici la traduction :

Accident fatal (1)

Un très triste accident est arrivé dans la soirée de vendredi dernier près de Robinsonville, dans la ville de Green Bay, à environ 15 miles au nord-est de cette cité. Le Docteur Charles Jannée, qui était agent du recensement pour cette ville, retournait chez lui dans son buggy vers les six heures du soir. A environ un demi mile de sa maison, au croisement d’une route de rondins qui secoua considérablement le véhicule, une roue avant tomba dans un trou de boue, ce qui propulsa violement le docteur en avant et latéralement sur le sol. L’accident a été remarqué par des personnes du voisinage qui portèrent immédiatement assistance au Docteur, mais le trouvèrent inconscient, blessé à la tête et au cou. La victime a été transportée à son domicile où elle décéda le lendemain.

Les funérailles ont eu lieu lundi dernier à l’Eglise Catholique de la ville de Green Bay en présence d’un grand nombre d’amis sympathisants.

Le Dr Jannée a été un résident de ce comté pendant plus de 20 ans et y était très bien connu et hautement estimé, ainsi que dans les comtés voisins. Avec son décès, la communauté a perdu un bon et énergique et aimable voisin. Il était âgé de 50 ans. Il était marié avec Juliette Grignon, fille de Robert Grignon, qui lui survit avec cinq enfants. La famille a la sympathie de nombreux amis dans leur peine.

En 1880, Charles Jannée laisse en effet cinq enfants:

  • Thérèse, âgée de 22 ans, mariée le 24 novembre 1873 à Léon Duquaine (un autre nom bien wallon) qui a déjà trois enfants à la mort de son père ;

  • Marie-Louise, âgée de vingt ans qui vit à Green Bay;

  • Marie, âgée de 16 ans, qui épousera le 5 mai 1886 John Delabrau, fils d’émigrant belges dont le nom Dalebroux a été bien américanisé ;

  • Charles, 13 ans

  • David, 7 ans

C’est Léon Duquaine qui se chargera des formalités de la succession. Les biens de Charles Jannée sont en effet estimés à environs 10.000 dollars de l’époque (soit environs 250.000 dollars d’aujourd’hui). La succession n’ira pas sans quelques problèmes, mais finalement quelques 5.000 dollars sont revenus à son épouse Juliette.

© Pierre AUBRY – 2012


1  Fatal accident

A most melancholic accident occurred last Friday evening near Robinsonville in the town of Gren Bay, about 15 miles north-east of this city. Doctor Charles Jannee, who was census enumerator for his town was returning home in his buggy at about 6. p.m.. When about half mile from home, crossing a rough place of corduroy road, which jolted the buggy considerably one forward wheel dropped into a mud hole, which threw the doctor forward and sideways, violently upon the ground. The accident was noticed by men in the vicinity who immediately went to the Doctors assistance and found him insensible, the injuries inflicted being about his head and neck. He was conveyed home where he died the following evening.

His funeral took place from the Catholic Church in the town of Green Bay on Monday last, attended by a large number of sympathizing friends.

Dr. Jannee had been a resident of this county for more than 20 years and was very well known and highly esteemed in this and adjourning counties. In his death the community has lost a good and energetic and kind neighbor. He was in his 50th year of age. He was married to Juliette Grignon, daughter of Robert Grignon, who with her five children survives him. The family have the sympathy of numerous friends in their affliction.

Retour à Mes Publications  –  Retour à Publications Histoires locales

Retour à l’Accueil

Publicités

Le site d'un Gembloutois

%d blogueurs aiment cette page :